Picasso y los Simios

Picasso y los Simios


Crédit photo : DR

Malgré trois années très prometteuses et l’attrait très prononcé du public nantais qui en a fait très rapidement ses chouchous, ce groupe majeur dans la construction de la scène nantaise ne parviendra pas à mener une carrière à la hauteur des espoirs fondés sur lui. Quelques dix années plus tard, et à de nombreuses reprises, Philippe Katerine, Little Rabbits ou encore Dominique A, rendront plusieurs fois hommage à ce groupe qu’ils considèrent comme le plus influent de cette époque nantaise. PICASSO Y LOS SIMIOS tire son nom d’un titre d’Adam and the Ants « Picasso visita la planeta de los simios ». Le groupe se compose d’Eric Deleporte (chant et guitare), de Patrice Gérard (batterie), de Cyril Le Groux (basse), de Luc Rambaud (claviers) et de Yves Bolo (guitare). Leur musique, d’influence latine, se qualifie alors de rock européen. Ils chantent d’ailleurs en quatre langues, avec une nette prédilection pour l’espagnol.
Traversant de part et d’autre la France à bord d’une… ancienne camionnette de la gendarmerie, ils totaliseront plus de cent trente concerts, de Sète à Barcelone en passant par les Transmusicales de Rennes en 1988 et de prestigieuses premières parties (Moda, Passion Fodder, Litfiba, Noir Désir, Arno, etc.) Le groupe splitte en 1990.

À l'affiche en : 2006