deneme bonusu deneme bonusu
Edith Nylon : Les rockeurs ont du coeur

Edith Nylon

Edith Nylon


Crédit photo : DR

Edith Nylon est un groupe de musique rock français actif à la fin des années 1970 – début des années 1980.
Tout commence dans la cave familiale en 1976, lorsque Albert Tauby et Zaco Khaski commence leur Garage band. Ils sont vite rejoints par Mylène Khaski, Christophe Boutin puis Laurent Perez dit Karl Mormet.
Il faut attendre un voyage londonien le groupe découvre la scène punk anglaise et commence à définir son style.C’est sûr, ils en feront autant à Paris. The Worms commence les répétitions. Il faut attendre quelques mois (et donc 1978) pour qu’Edith Nylon trouve ses marques et son nom définitif grâce à un management « sans suite » d’Alain Maneval, alors animateur de l’émission Pogo sur Europe 1.
Repéré par CBS lors d’un concours Hollywood Chewing-gum en Normandie, ils sortent rapidement un premier album éponyme qui connait un vrai succès : 80 000 exemplaires quand même ! A tel point qu’ils arrêtent leurs études et poursuivent l’aventure… à Londres où ils enregistrent l’EP « Quatre essais philosophiques » dont un titre est adopté et diffusé sur RTL par Jean-Bernard Hebey. Même rendez-vous couronné pour l’album « Johnny Johnny » qu’ils captent au Wessex Studio. Leurs voisins de bureau ne sont autres que les Clash qui mettent alors en boîte le triple Sandinista. Séduits et amusés par l’énergie des frenchies, on peut entendre Mick Jones aux chœurs sur « Johnny Johnny » et Topper Headon assurer les percussions sur « Taïwan ». La classe. Et un début d’explication des accents reggae et rock de l’opus ?En 1981, après un concert au Palace parisien,la maison de disques met un terme au contrat. Zako Khaski et Albert Tauby quittent le groupe.
Entourés de divers musiciens dont Aram Kevorkian, Frédéric Lemarchand, Yann Le Ker (ex guitariste de Modern Guy) ou encore Rave Abissira (futur Touré Kunda), les trois du groupe d’origine partent à Rennes au Studio DB enregistrer l’album « Echo Bravo » pour le compte du label anglais Chiswick.
De même que certains morceaux issus d’une cession datant de 1998 entre Laurent Perez, Zaco Khaski et Albert Tauby sous le nom de groupe LZA.
De retour dans les studios de répétition depuis un an, Edith Nylon se retrouve, 5 garçons et 1 fille, pour continuer leur aventure musicale. Le groupe se remet alors à jouer leurs morceaux iconiques: “Edith Nylon”, “Femmes Sous Cellophane”, “Johnny Johnny”, “Cinémascope”…
La batterie implacable d’Albert… Les guitares et basses rageuses de Zaco , Laurent et Yann… Les claviers mélodiques d’Aram…. La voix et le phrasé de Mylène… Autant d’apports qui font le son si particulier d’Edith Nylon et qui reprennent forme.
Si Edith Nylon est bien ancré dans le paysage du rock français, ses influences et ses racines viennent plutôt du rock anglais : des Clash à Cure, en passant par Magazine, Undertones, Buzzcocks ou même Led Zeppelin… Le groupe a le parti-pris de mélanger rock mélodique et puissance des tempos, guitares saturées et synthétiseur, paroles chocs et engagement sur des sujets de société.
En 2020, Mylène et ses complices reviennent sur scène pour partager avec leur public le meilleur du rock à la française!

www.edithnylon.fr/

À l'affiche en : 2022

bahis canlı casino siteleri canlı bahis siteleri