Cabadzi

Cabadzi


Crédit photo : Franck Loriou

Cabadzi livre un passionnant troisième album, plus électro, librement inspiré de l’oeuvre cinématographique de Bertrand Blier. L’immortel auteur des Valseuses donnera son accord au projet dès la première écoute et suivra avec enthousiasme la création morceau après morceau. Cabadzi x Blier était né.
« On a failli changer de nom ». Ils étaient cinq, une formation hip hop indépendante avec deux albums à son actif, sortis sur son propre label. Ils ne sont plus que deux, le noyau dur du groupe, les deux fondateurs Olivier (chant) et Victorien (percussions).
Du coup, virage électro : « à cinq, on faisait tout avec des instruments, cette fois il y a plus de programmations, plus de synthés : une musique plus brute, plus analogique, ça va avec l’économie de moyens ».
Cabadzi n’en est pas à sa première incarnation. À l’origine une compagnie de cirque contemporain, dont la carrière musicale a commencé en 2009 pour promouvoir un spectacle, il s’est totalement réinventé avec ce projet, sans se départir de l’esprit punk des débuts, ni du reste abandonner les thèmes chers au hip hop, mais en les explorant ailleurs et autrement : chez Blier, dont ils ont revu toute l’oeuvre pour l’occasion, une oeuvre qui tourne entièrement autour de l’amour, la liberté, la précarité, y compris choisie.

cabadzi.fr

À l'affiche en : 2018